Conditions de transport de devises par voyageur : cas de résident

Coûts

Gratuit

Pièces à fournir

Dossier à introduire auprès de la BCEAO et comportant :

    • En vertu du principe de libre circulation des signes monétaires au sein de l’UEMOA aucune déclaration n’est exigée pour le transport manuel des billets émis par la BCEAO par les résidents pour leur déplacement dans les Etats membres de l’UEMOA
    • Les voyageurs se rendant dans les Etats non membres de l’UEMOA sont tenus de déclarer les devises dont ils sont porteurs, lorsque leur montant excède la contre-valeur d’un million (1.000.000) de francs CFA
    • Ils sont autorisés à emporter par personne, jusqu’à concurrence de la contre-valeur de deux millions (2.000.000) de francs CFA en billets autres que ceux émis par la BCEAO
    • Les sommes en excédent de ce plafond peuvent être emportées sous forme de chèques de voyage, de cartes de retrait et de paiement prépayées, de cartes de retrait et de paiement classiques ou autres moyens de paiement
    • Les allocations en devises délivrées par les intermédiaires habilités sous la forme de chèques de voyage ou de cartes de retrait et de paiement prépayées, doivent être dûment justifiées par des besoins liés à des frais de voyage usuels et personnels, lorsqu’elles excèdent la contre-valeur de deux millions (2.000.000) de francs CFA par personne
    • La délivrance de devises aux voyageurs résidents est subordonnée à la présentation à un intermédiaire habilité, d’un titre de voyage et d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité
Partager